Actualités

Violences à Boké : on en sait un peu plus !

L’un des blessés dans les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants à Boké ce mercredi, rendu l’âme quelques heures après à l’hôpital de Kamsar où il avait été transporté d’urgence.

Le bilan matériel aussi s’est alourdi, la préfecture a été attaquée, 18 véhicules stationnés à la sûreté sont détruits, la gendarmerie mobile saccagée et plusieurs boutiques vandalisées.

Plusieurs blessés ont été enregistrés dans les rangs des forces de sécurité pendant c’est 72 heures de violences déclenchées par la population. Ces manifestants réclament le courant, l’eau et l’emploi des jeunes dans les multiples sociétés minières de la région.

Tout attroupement est interdit par les autorités. Des équipes de renfort seraient route pour Boké où jusqu’à ce mercredi soir, les routes sont infranchissables.

Abdoulaye Keita

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top