A LA UNE

Société civile : La pérennisation des Centres d’Education Civique et Electoral en débat

Le Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de Conakry (CROCS), a procédé ce vendredi à un atelier  de validation du document de réflexion pour la pérennisation des Centres d’Education Civique et Electoral (CECE). C’était à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) de Coléah.

«Cet atelier qui vient clôturer les activités que notre projet d’information, de sensibilisation et de formation, relatif aux élections locales à travers les 12 CECE et les 26 relais, intervient à la suite de huits (8) ateliers de  réflexion dans les régions. Ces rencontres ont regroupé des participants venus des 33 préfectures et des 5 communes de Conakry», a déclaré Abdoul Sakoh, président du CROSC de Conakry.

Le président du Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de Kindia, Mamady Mémé Camara, présent à cet atelier, souligne : «la tenue de cet atelier vient à point nommé, il va permettre la validation de tous les travaux que nous avons menés à l’intérieur du pays où les 7 régions s’étaient retrouvés en atelier et nous avons dégagé les voies et moyens devant permettre de permettre aux CECE, d’être perrins, continuellement valables et opérationnels dans le pays pour l’intérêt de nos communautés».

Par ailleurs, le Directeur national par intérim de l’éducation civique, au ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Facely 2 Mara, laisse entendre que cet atelier est une expérience qui est en train de réussir dans l’accompagnement de l’Etat dans la mise en oeuvre de sa politique en matière d’éducation civique mais surtout dans le volet électoral.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top