A LA UNE

Sommet de la CEDEAO à Monrovia : L’équation Israël, Mohamed VI, la Guinée, l’une des exceptions

On vient de l’apprendre, le Chef de l’Etat guinéen, le Pr Alpha Condé, par ailleurs président en exercice de l’Union Africaine, s’envole dans quelques heures pour Monrovia, capitale du Libéria, où se tient ce samedi et demain dimanche, le 51èm sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO.

Le président guinéen sera accompagné dans ce déplacement par quelques membres du gouvernement et de son cabinet. Son conseiller personnel, Tibou Kamara, est notamment cité pour faire partie du voyage.

Mohamed VI

Grand absent de ce sommet, le Roi Mohamed VI du Maroc, qui avait pourtant annoncé sa participation avant d’annuler celle-ci à cause de la venue de Benyamin Netanyahu, le premier ministre israélien.

Celui-ci, veut profiter de l’occasion pour préparer au mieux, le sommet Israël-Afrique, prévu prochainement à Lomé au Togo.

Benyamin Netanyou

Parmi les points qui devaient figurer à l’agenda du sommet de Monrovia, il y avait l’examen de la demande d’adhésion du Maroc à l’organisation qui regroupe les Etats de la sous-région ouest-africaine.

Probablement, ce sera pour une autre fois. Le roi du Maroc, n’ayant pas souhaité que sa première participation à un sommet de l’organisation, intervienne dans un contexte de tensions et de divisions.

La Guinée, est l’un des rares pays de la sous-région, à avoir rétabli des relations diplomatiques avec l’Etat hébreu.

Le Maroc et l’écrasante majorité des autres Etats, parce que reconnaissant la Palestine, n’entretiennent pas de relations diplomatiques avec Israël.

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top