A LA UNE

Mamadi Youla sur sa feuille de route : «la mission est économique…»

Le plus grand mérite  reconnu à l’actuel Premier Ministre guinéen, qu’on l’aime ou pas,  comparativement à son prédécesseur Mohamed Saïd Fofana, est bien son ouverture à la presse.

Mamadi Youla a renouvelé cet exercice de débat avec les hommes de médias guinéens lundi, sur le plateau de  la télévision nationale.  

Apparu très détendu, avec son sourire habituel, le locataire du palais de la colombe s’est bien défendu sur les questions techniques, mais a plutôt dandiné avec des questions relatives à la coordination  de l’action gouvernementale et à la conduite du dialogue social.

«Pour une partie de l’opinion guinéenne, vous êtes un PM  effacé, même si cela ne veut pas dire que vous ne faites rien. La preuve vous venez d’engranger des résultats économiques importants selon le fonds monétaire. Cet état de fait est-il dû à son choix personnel ou alors c’est sa lettre de mission qui lui impose cela ? », a demandé au Premier ministre le journaliste Sékouba Savané.

Mamadi Youla ne veut pas admettre ce constat. Il dira qu’il est pourtant présent à travers les conférences de presse et ses passages sur les plateaux de télévision et de radio.

L’administrateur général de l’hebdo ‘’Nouvelle Elite’’, reviendra à la charge : «contrairement à votre  prédécesseur qui était considéré comme un PM politique, il y a des guinéens, qui pensent que vous êtes plutôt un PM économique… est-ce que c’est un choix personnel ou c’est votre feuille de route qui vous l’impose ?»

«La   mission est économique, la politique n’est pas le domaine prioritaire …mais nous le faisons quand les choses semblent se trouver dans l’impasse», répond Mamadi Youla

On n’en peut plus assez clair. Le Président s’occupe de politique et son Premier Ministre gère exclusivement les dossiers économiques.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top