Actualités

Mamou : Une rencontre d’échanges sur les textes juridiques du CNJ

Une mission venue du département de la jeunesse a conféré ce mardi 6 juin 2017, avec des jeunes leaders de la région de Mamou, dans le cadre d’un atelier régional d’explication et d’appropriation des textes juridiques, statuts, règlements intérieurs et critères d’élection du Conseil National des Jeunes de Guinée (CNJ).

C’est la salle polyvalente du gouvernorat de Mamou qui a servi de cadre à cette rencontre.  Dans son discours d’ouverture, le gouverneur  de Mamou s’est félicité de la tenue de cette journée d’échanges, devant permettre aux associations de jeunes de se retrouver autour d’une structure nationale.

Il dira  que « depuis longtemps, on constate une prolifération d’associations et de réseaux d’associations de jeunesse évoluant dans diverses activités. Malheureusement, ces associations qui se créent et se développent, se livrent à un combat de leadership. Chacune faisant prévaloir sa légalité et sa légitimité par rapport aux autres associations, alors qu’en réalité  aucune d’entre elles ne peut prétendre dans les actes, représenter l’unanimité des jeunes ».

Devant une soixantaine de jeunes venus  de Mamou, Dalaba, Pita et des 13 sous-préfectures de la région, le représentant du  ministre de la Jeunesse, Habib Diallo, est largement revenu sur l’impérieuse nécessité pour les jeunes, de se doter d’un conseil compétent,  capable de les représenter devant les pouvoirs publics et ailleurs, avant d’apporter des précisions sur le récent Conseil de la jeunesse mis en place à Mamou par certains jeunes.

«Il y a un mois, des jeunes se sont retrouvés ici. Quand ils sont allés au ministère de la jeunesse, ils ont demandé l’appui du département… Ils nous ont dit qu’ils viennent pour une activité de concertation, ils ont sollicité la maison des jeunes qu’on a mise à leur disposition. Nous avons été surpris qu’après on nous dise qu’ils ont créé un conseil national», a t-il déploré.

   Depuis Mamou, Alpha Mamoudou Barry pour mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top