A LA UNE

Les dépouilles des militaires guinéens tués au Mali, attendues jeudi à Conakry

Présente au Mali pour combattre les djihadistes dans le nord de ce pays, la Guinée a de nouveau payé la semaine dernière le lourd tribut, avec la mort de 4 de ses hommes en tenue. Ils ont été victimes d’une embuscade de la part de ces djihadistes.

D’après nos sources proches de la hiérarchie militaire, les dépouilles de ces soldats tués sur le front  de combat,  sont attendues  à Conakry le jeudi 15 juin 2017. Des hommages appuyés, dus à leur engagement, leurs seront réservés, a-t-on appris.

Sauf changement de programme, assure notre source, les funérailles sont prévues le lendemain, 16 juin en présence du chef de l’Etat qui devrait rentrer la veille d’un long séjour en Europe.

A préciser que  douze militaires guineens sont morts sur le terrain  au Mali depuis le début de l’intervention du pays pour combattre les djihadistes dans ce pays voisin.

Alpha

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top