A LA UNE

Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques : 5 ans après, le parlement autorise la ratification de l’accord

Suite à la décision prise le 16 juillet 2012, par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine d’élaborer un accord juridique pour la création de la Mutuelle  Panafricaine de Gestion des Risques, le traité y afférent sera adopté quatre mois plus tard par la conférence des plénipotentiaires en présence de 41 pays membres dont la Guinée.  Ce mercredi, 14 juin 2017, le parlement Guinéen a adopté ledit traité.

Le but essentiel de cette mutuelle, selon le rapporteur de la commission parlementaire saisie au fond,  consiste à aider à améliorer les capacités des Etats membres à mieux planifier, préparer et répondre aux événements météorologiques extrêmes et catastrophes naturelles en réduisant les risques de perte et de dommage causés tout en fournissant rapidement des réponses ciblées aux désastres de manière financièrement avantageuses,objectives et transparente

Il faut signaler que la Guinée a traîné les pas. Depuis la prise de cette décision en 2012, 32 autres pays signataires l’ont  déjà adopté. Parmis ces pays, 7 ont même souscrit à des contrats auprès de la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques.

Parmi les avantages, chaque pays membre a la possibilité de proposer d’accueillir le siège de l’Institution, la possibilité de nommer des membres du Conseil d’administration, possibilité de participer à la mutuelle africaine de gestion des risques météorologiques extrêmes à l’échelle du continent et la possibilité de bénéficier d’un programme de renforcement des capacités.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top