A LA UNE

Erratum : Le code électoral amendé, a été effectivement adopté par la Cour Constitutionnelle (Kiridi Bangoura)

Contrairement à ce que nous rapportions dans un précédent article, publié vendredi soir, le code électoral amendé, soumis à l’avis de la Cour Constitutionnelle, a été effectivement adopté par l’institution dirigée par Kélèfa Sall.

L’information, a été confirmée par le ministre d’Etat Secrétaire Général à la présidence, M. Naby Youssouf Kiridi Bangoura, qui suit ce dossier de près.

Au téléphone de mosaiqueguinee.com, M. Bangoura, a soutenu que dans son arrêt rendu jeudi, la Cour Constitutionnelle, a déclaré le texte conforme à la constitution, et à même d’être promulgué par le président de la république.

Il a signalé que la Cour a fait mention de quelques observations à propos de certains articles du texte, mais a retenu en gros que celui-ci est conforme.

Des observations qui n’ont cependant pas concerné le fameux point de friction relatif aux quartiers et districts.

Le père du code des collectivités en Guinée, a assuré que les quartiers étant des sections des communes, ce qui s’applique à celles-ci, s’applique automatiquement aux quartiers.

En définitive, le texte a été effectivement adopté au terme de l’arrêt de la Cour, à en croire M. Kiridi Bangoura, ministre d’Etat secrétaire général de la présidence.

Selon un autre haut responsable de la présidence de la république, El Hadj Cellou Dalein Diallo, lui-même, s’est déjà réjoui de l’adoption du texte.

Nos excuses les plus profondes à tous nos lecteurs et à tous ceux qui ont été affectés par notre précédente publication.

La Rédaction !

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top