Economie

Nouveau régime fiscal et douanier pour FRIGUIA : l’avis de Dr Ousmane Kaba

L’une des conditions posées par RUSAL pour relancer son usine d’Alumine de Fria, était que la Guinée lui renouvelle son régime fiscal et douanier. La semaine dernière, l’Assemblée nationale a approuvé à cet effet un document au contenu largement avantageux pour les Russes avec de nombreuses exonérations fiscales et douanières.

A l’occasion du vote de ce texte défendu par le ministre des Mines, Abdoulaye Magassouba, le député Ousmane Kaba, économiste de formation n’est pas resté sans donner son avis la-dessu.

Lisez !

J’ai des sentiment très mitigés parce qu’aujourd’hui, du fait que nous parlons de Fria, ça symbolise l’échec de notre politique minière depuis l’indépendance. La Guinée s’est spécialisée dans l’extraction de la bauxite. Quand aujourd’hui les autres pays refusent d’exporter la bauxite, nous nous créons des entreprises de bauxite partout et nous détruisons notre environnement.

En ce qui concerne Fria, c’est une bonne avancée, malgré les sacrifices en termes fiscal. Je pense que ça va dans le bon sens. La Guinée doit s’industrialiser, nous devons arrêter d’exporter de la bauxite rouge.

Depuis 60 ans,  puisqu’on a eu FRIGUIA  avant l’indépendance, ça veut dire que nous n’avons pas fait de progrès dans ce sens,  on a même reculé. On est en train de revenir au point de départ.

Alors je félicite le gouvernement pour cette direction, parce qu’il s’agit d’une direction, et j’encourage tout le monde à persévérer pour que la Guinée puisse enfin avoir beaucoup d’usine d’alumine et je souhaite que le ministre soit vigilant pour que la production passe rapidement de 500 mille tonnes à 1 million de tonnes.

 

Propos recueillis par Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top