Actualités

A quelques jours de la fête, les salons de coiffure et de couture manquent d’affluence

A quelques jours de la fin du mois de Ramadan, beaucoup d’habitants de la capitale guinéenne manquent de moyens pour s’offrir de beaux habits et en offrir à leurs enfants.

Il suffit de faire le tour de quelques salons de couture  et de coiffures dans la commune de ratoma pour s’en rendre compte.

«On n’a pas assez de clients, même le peu de gens qui viennent avec des habits, se plaignent souvent de manque d’argent, comparativement à l’année dernière où on avait eu beaucoup plus de clients», a confié maître Oumar Keïta, à un reporter de Mosaiqueguinee.Com.

Les gens envoient leurs habits mais le problème c’est au niveau du paiement. Il y a donc moins de pression, renchérit maître Ibrahim Bah.

«Actuellement ça ne bouge pas beaucoup malgré l’approche de la fête et à tout moment les clients se plaignent de manque d’argent», soutient maître Moussa Bah.  

Interrogé, Boum René, maître coiffeur, indique qu’il reste encore patient.

Chez Imane Fofana, un autre coiffeur interrogé, pour le moment c’est quand l’électricité revient aux alentours de 18h qu’il reçoit un peu de clients.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top