Actualités

Préparatifs de la fête de Ramadan : immersion au marché Km 36, à la sortie de Conakry

A quelques jours de la fête de Ramadan, les grands marchés ne désemplissent pas. Au KM36, dans la circonscription géographique de Coyah, où un reporter de Mosaiqueguinee.com a fait un tour ce mardi, 20 juin 2017, vendeurs et acheteurs se plaignent.

«Chez moi ici il y a des paires de chaussures pour enfant que je revends à cent mille,  voir plus. Les acheteurs se lamentent souvent en me disant que c’est cher. Or, nous aussi, ça ne dépend pas de nous mais plutôt du dédouanement», a expliqué Bah Mamadou Aliou, vendeur de chaussures.

Pour Mariame Sylla, vendeuse de bijoux et d’articles divers, il n’y a pas suffisament d’acheteurs. «Malgré l’approche de la fête de Ramadan, certes il y a beaucoup de personnes, mais les acheteurs sont encore très peu. N’eût été d’ailleurs cette fête en vue, notre clientèle avait considérablement chuté» dit-elle.

«Le marché est très cher. Je viens d’acheter un complet pour la fête, mais tu ne peux pas imaginer, il m’a coûté près de trois cent mille (300.000) francs guinéens.  Tout est cher, on dirait qu’on est pas dans un pays à majorité musulmane» a laissé entendre un acheteur qui a voulu garder l’anonymat.

Il faut rappeler que le marché KM36, situé à la sortie de Conakry, est l’un des plus grands des sous-préfectures de Coyah.

SAGNANE

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top