A LA UNE

Aïd el-fitr à Mamou : le message fort d’El hadj Tidiane Bah, l’un des neuf imams à dirriger la prière

A l’instar de leurs coreligionnaires de plusieurs pays du monde, les fidèles musulmans de Mamou ont célébré ce dimanche 25 juin 2017, la fête de Ramadan, marquant la fin de 29 jours de pénitence. Dans la ville de Mamou, ce sont au total neuf (9) lieux de prières qui ont été retenus par les responsables religieux.

A 8 H déjà, ils étaient très nombreux, des hommes et des femmes, dans leurs belles tenues de fête, certains accompagnés de leurs enfants, à prendre d’assaut les lieux de prières pour s’acquitter de leur obligation religieuse.

A Madina Scierie, où le correspondant régional de Mosaiqueguinee.com a effectué sa prière, l’imam  El’haj Tidiane Bah a, dans son sermon, invité les fidèles musulmans à l’acceptation et à l’amour mutuel

«L’islam est une religion d’amour, de paix et d’acceptation. Pendant ce moi de ramadan, imam, muezzin, riche ou pauvre, tous coupent le jeûne ensemble et prient ensemble, pourquoi ne pas continuer sur cette lancée ?» S’est-il interrogé.

Plus loin, l’imam invite les musulmans à chasser en eux toute pratique qui contribue au durcissement de leur cœur. «Parmi ce qui contribue au durcissement de nos cœurs, il y a la drogue, l’alcool, la cigarette, regarder des  films interdits par la religion. Ceux qui font ces pratiques, deviennent ingérables et n’acceptent jamais les conseils, même le gouvernement ne pourra pas les maîtriser.  Si on s’éloigne de ces pratiques, on aura aidé le gouvernement mais aussi notre propre personne», a-t-il fait preché.

Elhaj Tidiane Bah n’a pas manqué de d’inviter les musulmans à ne pas reprendre les mauvaises habitudes qu’ils ont su abandonner pendant ce mois saint.

A noter que le Gouverneur de la région administrative de Mamou, Amadou Oury Lemy Diallo et le Préfet Mory Diallo, se sont acquittés de leur obligation religieuse à la mairie de Mamou, accompagnés de leurs cabinets respectifs.

Alpha Mamoudou Barry, Mamou Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top