A LA UNE

Capture du dividende démographique en investissant dans la jeunesse : Une conférence-débat sur le sujet 

«La capture du dividende démographique en investissant dans la jeunesse, un défi pour la Guinée!» Tel était le thème d’une conférence-débat organisée ce mercredi 28 juin 2017 à Conakry sous la présidence d’honneur du Premier ministre, Mamady Youla.

La conférence a été animée par Dr Makalé Traoré, présidente du COFFIG à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, en présence de plusieurs cadres dont le ministre en charge de la Jeunesse Moustapha Naïté, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, un représentant de l’UNFPA et de plusieurs recteurs d’université de la place. Des étudiants aussi y étaient massivement présents.

Dans son exposé, Dr Makalé a ressorti la nécessité de la capture du dividende démographique en Guinée. Car, dit-elle, 74% de la population guinéenne ont moins de 35 ans.

«La capture du dividende démographique est un défi pour notre pays qui adhère à l’agenda 2063 de l’U.A et qui a déjà validé sa feuille de route. Chez nous, les jeunes constituent la majorité nombreuse qui peut être un véritable dividende potentiel et sur lequel il faut investir en termes de santé, d’éducation et d’économie. Et cela aura certainement un effet positif sur le PIB et sur la capacité de l’Etat à investir sur chaque guinéen. L’attention que les étudiants ont porté sur ce thème m’a réjouit et me donne le courage de continuer à parler de ce dividende démographique qui devient pour moi un mécanisme à partager dans tous les milieux qui peuvent accompagner la Guinée dans ce sens», a déclaré la conférencière.

Dans sa communication, le premier ministre a laissé entendre qu’il y a des piliers qui ont été retenus dans le cadre de la stratégie nationale, pour pouvoir tirer profit du dividende démographique

«Aujourd’hui la Guinée a un agenda dans le cadre de la pertinence de cette thématique pour tirer profit de ce dividende démographique. Il y a des stratégies qui ont été déclinées qui sont : l’emploi pour l’entrepreneuriat, l’éducation et le développement des compétences, la santé et le bien-être, la gouvernance et la responsabilisation de la jeunesse. Ce sont là des piliers qui ont été retenus dans le cadre de la stratégie nationale pour pouvoir tirer pleinement profit du dividende démographique», a déclaré Mamady Youla, qui n’a pas manqué de mettre un accent particulier sur le développement du capital humain qui passe par la jeunesse.

Pour sa part, le représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), se dit satisfait et invite tout un chacun à faire du dividende démographique une réalité.

«Nous sommes très satisfait de la bonne tenue de cette conférence qui a mobilisé le premier ministre chef du gouvernement, le ministre de la Jeunesse qui est au coeur de cette thématique. (…) Nous pensons que le dividende démographique doit aller au-delà de cette année 2017 qui lui est dédiée, et il doit être un modèle de développement. Donc ensemble pour faire du dividende démographique une réalité au bénéfice des pays africains pour que cette jeunesse qui est une force de travail puisse pleinement profiter», a déclaré M. Abdourahane Sagnane.

Des étudiants interrogés ont tous exprimé leur satisfaction d’avoir pris part à ce rendez-vous dont le thème les concerne directement.

Mamadou Sagnane & Marliatou Sall

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top