Actualités

Ils profitent du désintérêt des citoyens de la gestion de la chose publique pour faire des bêtises (Par Ibrahima DIALLO)

Autrefois, Conakry était appelé la perle de l’Afrique. Les plages étaient juste magnifiques, l’eau était propre. Mais aujourd’hui avec la fermeture de nos plages par le Gouvernorat, elles sont devenues tout simplement des dépotoirs d’ordure et le nid des bandits.

Lorsqu’on a envie de respirer de l’air pur ou tout au moins trouver un endroit magnifique pour méditer, l’on pense toujours à un lieu comme les bordures de mer, malheureusement en Guinée malgré qu’on soit entouré par l’océan, nos gouvernements ont préféré nous priver ce don de Dieu.  

De passage tout  au long du littoral, ont n’est empêché par les bâtiments de voir la mer, de sentir et de respirer de l’air pur.

La corniche derrière le palais, l’un des seuls endroits ouvert à la mer est menacé  de nos jours par un projet de construction. Ce qui se passe donc dans mon pays est si grave que je me demande parfois si nos gouvernants ont la tête pour réfléchir?

Pourtant ils ont vécu pour la plupart en occident à commencer par le Président de la République qui est parti en France à l’âge de 15 ans; Ils ont vu comment la société est organisée dans ces pays d’accueil.

Finalement je pense qu’ils sont conscients de leurs actes et profitent juste du désintérêt des gouvernés pour la gestion de la chose publique pour faire des bêtises.

Pendant qu’on demande au peuple de serrer la ceinture, nos élus à l’instar des gouvernants, au lieu de s’intéresser aux problèmes des citoyens et de  l’amélioration de leurs conditions de vie, s’activent  plutôt avec une entente extraordinaire entre eux, à puiser encore dans la poche du contribuable guinéen pour faire face à leurs besoins. Quel paradoxe ?

Les guinéens souffrent de la gouvernance publique mais sont responsables de leur sort, parce qu’ils refusent de voir et de comprendre cette situation en se cachant derrière des considérations ethniques et politiques créés et entretenues par des acteurs politiques dans le seul but de satisfaire leurs désirs pour ne pas dire leurs sales besoins.

Il est donc temps pour mes compatriotes qui dorment encore de se réveiller dans leur sommeil pour faire face à cette situation afin d’éviter  des questions gênantes posées éventuellement par la génération future sur l’importance de notre présence dans cette partie du monde ‘’la Guinée’’.

Pour ma part, je renouvelle mon engagement pour la cause citoyenne, pour faire partir des acteurs du changement afin de soulever ma tête devant la future génération. Et vous?                               

                                                       Par Ibrahima DIALLO

                 Acteur de la société civile Guinéenne

         622-30-29-30

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top