A LA UNE

Mines : la lenteur dans le processus de délivrance des permis en Guinée, au coeur d’une étude la Banque mondiale

Ministre des Mines et de la Géologie

Lutter contre la lenteur dans le traitement des permis et autorisations des projets miniers intégrés, c’est l’objectif d’une étude menée par la banque mondiale. Ce rapport a été remis ce mercredi au gouvernement guinéen. Il traite du retard accusé dans la délivrance des permis. Les experts de la banque mondiale ont mené des consultations auprès des 15 départements ministériels impliqués dans ce processus. A travers 112 autorisations et permis, ils ont fait le diagnostic du fonctionnement du guichet unique.

L’idéal est d’améliorer le climat des affaires dans le secteur des Mines en République de Guinée. Le Gouvernement est encouragé à mettre en œuvre des réformes fondamentales. Pour cela, la réforme générale relative à l’octroi des licences, permis et autorisations s’avère indispensable, martèle le représentant de la Société Financière Internationale en Guinée

«Nous sommes heureux d’avoir accompagné l’État guinéen dans la mise en place du guichet unique, la finalisation d’un plan de réforme du régime des permis et autorisations relatifs aux opérations minières», a déclaré l’un des répresentant de la Banque mondiale.

Le ministre des Mines et de la Géologie dira que cette étude cadre avec les engagements de l’Etat à accélérer l’implantation des sociétés minières en Guinée.

A la remise de ce rapport final, le premier ministre, chef du gouvernement, a invité le ministre des Mines et de la Géologie à tout mettre en œuvre pour l’exécution correcte des recommandations.

B. Condé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top