Actualités

Libération de l’ex-DG de la BADAM: Aliou Bah sur des confidences de Dr Ousmane Kaba

«Le président Alpha Condé a sorti de prison l’ex-directeur de la BADAM sans que je ne sache pourquoi. Etant  donné qu’à l’époque j’étais ministre conseiller à la présidence…», a confié Dr Ousmane Kaba, président du PADES. C’était chez nos confrères de Lynx FM.

Le responsable de communication du Bloc Libéral (BL), Aliou Bah, n’a pas tardé à réagir via facebook, le réseau social le plus prisé des Guinéens.

En avril 2012, selon un rappel fait par le jeune opposant, le Directeur Général de la Banque Africaine de Développement Agricole et Minier (BADAM) était détenu à la maison centrale de Conakry. Il avait été reproché à M. Moriba Keita le détournement de 14 milliards de francs guinéens. D’où la faillite de la banque et le calvaire actuel des déposants.

«Le Président a-t-il le droit de sortir un citoyen de prison en dehors de son droit de grâce ? A-t-il le droit d’influencer une procédure judiciaire ou de s’immiscer dans le fonctionnement de la justice ? Comment comprendre dans ces circonstances que celui qui symbolise la garantie de l’Etat puisse être celui qui protège les voleurs au détriment des laborieux épargnants ? » S’interroge Aliou Bah.

Le responsable de communication du Bloc Libéral de Faya Millimono, compare cette situation à l’époque où Lansana Conté disait qu’en Guinée c’était lui la loi et la justice en faisant libérer ses amis emprisonnés. «Les cas sont connus et la pratique se perpétue hélas. La seule différence se trouve au niveau de la forme», fustige t-il.

«Enfin, dans un pays normal cette révélation d’un ancien collaborateur du président, ancien membre de la mouvance et actuel député de la République, pouvait être à la base de l’ouverture d’une enquête. Où est la justice pour la procédure classique, où sont nos députés pour la commission d’enquête parlementaire ? C’est sont nos pauvres compatriotes qui sont victimes de cette arnaque d’Etat quand même», conclut-il.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top