Actualités

Crise à la CENI : l’opposition républicaine maintient le flou

La destitution du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) il y a 72 heures, a été au cœur de la plénière de l’opposition républicaine de ce jeudi, 06 juillet au Quartier Général de l’UFDG.

Au sortir de cette rencontre, les responsables de cette opposition sont restés très évasifs sur leur position par rapport aux deux camps qui se disputent la présidence de l’institution électorale.

«Nous avons une position claire et bien tracée. Vous conviendrez avec moi que le problème qui oppose les commissaires, ce n’est pas autour du respect de la date des élections ni autour de la qualité de l’organisation des élections ou de la crédibilité des actes que les commissaires sont en train de poser. C’est autour de la répartition du budget alloué à la CENI. Donc ce qui nous concerne en tant qu’opposition républicaine, c’est l’application de l’accord que nous avons signé. Notre position c’est de faire en sorte que la loi sur la CENI soit vite examinée et adoptée pour  nous  permettre d’avoir une CENI composée de cadres compétents, patriotes et qui veulent l’instauration d’une vraie démocratie dans notre pays. Voilà notre position par rapport à la crise au niveau de la CENI», a déclaré Alhouseny Makanéra Kaké. C’est lui qui a fait le compte-rendu, Aboubacar Sylla étant absent.

 

Mamadou Sagnane 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top