A LA UNE

Fodé Oussou Fofana (UFDG) : «Ils ont le droit de dire à leurs militants de ne pas sortir !»

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, n’est pas d’accord avec les leaders du Front pour l’Alliance Démocratique (FAD) et le ministre en charge de l’Administration du Territoire, qui estiment tous que l’opposition républicaine n’a aucune raison valable d’organiser sa marche du 02 août prochain. Il l’a fait savoir dans un entretien téléphonique avec la rédaction de Mosaiqueguinee.Com.

« Cette conception qui dit qu’on ne peut pas être autour de la table et manifester, n’a aucun sens. On dirait que  le dialogue autour de la table a apporté quelque chose. On n’a ni CENI ni Elections, alors qu’on n’a même pas besoin d’aller autour de la table pour organiser des élections », a entamé Dr. Fodé Oussou Fofana.

Les leaders du FAD, à savoir Mouctar Diallo, Aboubacar Diallo et Jean Marc Telliano, ont déjà fait savoir qu’ils ne seront pas parmi les manifestants.  « Ceux qui ne veulent pas assister à une manifestation, ils ont le droit de dire aux militants qu’ils ont de ne pas assister à la manifestation. Mais cette manifestation aura lieu, c’est la manifestation de l’opposition républicaine. Le 02 août nous manifesterons ! Avant ça, nous allons faire des meetings. On ne prie pas quelqu’un, on n’appelle pas quelqu’un, mais nous nous allons manifester », a-t-il ajouté.

Parlant du travail du comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016, Dr Fodé Oussou explique que cet organe garantie plutôt une perte de temps puisque le facilitateur, dit-il,  n’a même pas d’influence sur les acteurs.

“Si Bouréma Condé  était fort, pensez-vous que Bakary Fofana (Président de la CENI Ndlr) ne serait pas venu au comité de suivi ? Pourquoi n’est-il pas venu ? Il a nargué  tout le monde ici, qu’est ce que Bouréma Condé a dit de ça ? Il ne peut rien décider, le comité de suivi est resté pendant trois mois sans aucune rencontre. Ce comité est en train de nous faire perdre du temps on dirait que nous n’avons rien faire”, a expliqué le vice-président de l’UFDG.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top