A LA UNE

Tablette volée à l’AN : Dansa Kourouma demande à Telliano de démissionner

Cette affaire de vol de tablette à l’Assemblée nationale guinéenne occupe toujours  le débat public. Le député Jean Marc Telliano, principal suspect, a fini par reconnaitre les faits.

Le président du Conseil National des Organisations de Société Civile (CNOSC) Dansa Kourouma, lui demande  de démissionner de la vie politique et de l’Assemblée nationale , si sa culpabilité arrivait à être véritablement prouvée.

«Le fait déjà d’être suspecté de vol de tablette est une honte nationale… Si la culpabilité de monsieur Jean Marc Telliano est prouvée pour un cas de flagrant délit de vol, je pense qu’il doit quitter la scène politique tout simplement pour ne pas donner un mauvais exemple à la nouvelle génération et pour ne pas salir notre pays sur l’échiquier international. Son parti doit faire une communication pour démentir ce vol sinon on demandera sa démission au nom de la clameur publique » a déclaré Dansa Kourouma.

«Sur le plan de l’éthique et de la morale, on ne peut pas régler ça à l’amiable. Jean Marc Telliano doit s’expliquer devant le peuple. S’il est cleptomane, on peut alléger la sanction. Mais s’il rempli toutes ses capacités intellectuelles et psychologiques, il doit quitter. Il ne fait pas honneur à notre génération», a-t-il renchéri au téléphone de Mosaiqueguinee.com.

Il faut ajouté qu’après cette interview de Dansa Kourouma, que nous n’avons pu publier à temps pour des raisons techniques, les choses ont considérablement évolué. La tablette a été rendue à son propriétaire.

Mamadou Sagnane 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Mo Sylla

    15 juillet 2017 at 0 h 22 min

    Ce ca de vol à l’Assemblée nationale devient plus grave et compromettant pour son président s’il ne fait pas intervenir la justice pour se mettre à l’abri.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top