Actualités

AG de l’UFC : «Pour être porte-parole de l’opposition, on ne s’auto-désigne pas », dit Bangaly Keita

La rivalité entre Aboubacar Sylla et l’ancien ministre de la communication occupe encore le débat public. Ce samedi, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces du Changement (UFC), du député Aboubacar Sylla, Bangaly Keita, chargé de communication du parti, s’est prononcé sur l’affaire de porte-parole de l’opposition républicaine.

Depuis la création du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) par trois membres de l’opposition républicaine dont le leader de l’UFC, Alhousseny Makanéra Kaké se positionne comme potentiel occupant du poste de porte-parole de cette opposition.

«La semaine qui  vient de s’achever a connu la communication d’un certain leader de 25ème heure de l’opposition républicaine. Il a fait de sa cible le président Aboubacar Sylla» , a déclaré Bangaly Keita.

«Le débat qui convient et qui sert est celui dans lequel on pose les vrais problèmes de la société guinéenne, à travers lequel on sensibilise les citoyens autour de ces problèmes et l’on contribue à trouver des solutions idoines», ajoutera-t-il.

«Pour être porte-parole de l’opposition républicaine, on ne s’auto désigne pas », a-t-il mentionné avant d’expliquer que son président, Aboubacar Sylla, ne s’est pas auto-désigné, ce sont ses pairs qui ont décidé de faire de lui le porte-parole de l’opposition républicaine.

Mamadou Saïdou gaya Diallo

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top