A LA UNE

Clash entre militants de l’opposition et du pouvoir à Kaloum : un homme échappe de peu à un lynchage

Alors que le cortège du chef de file de l’opposition, accompagné par des militants venus de la banlieue de Conakry, sortait lentement de de Kaloum après le meeting, des affrontements ont été empêchés de justesse par les agents des forces de l’ordre entre jeunes militants de l’opposition et du pouvoir.

Réunis depuis le matin au bord de la route, juste après le rond-point de l’hôtel Riviera, en face du palais du peuple des jeunes acquis au parti au pouvoir, ont failli de peu en venir aux mains avec des militants de l’opposition. Il a fallu l’interaction des policiers et gendarmes pour contenir la situation. Il n’y aura eu que  des échanges d’injures et de slogans hostiles aux leaders des deux camps.

Mais à quelques mètres de là, un homme a  eu le malheur de se retrouver sur le chemin des militants de l’opposition. Il aurait proféré des injures à leur encontre. Il prendra quelques coups avant l’arrivée des forces de l’ordre qui le tireront des mains des jeunes pour l’embarquer à bord d’un pick-up.

« Ils allaient te tuer », dit un gendarme qui échangeait avec le malheureux rescapé qui s’apitoyait sur son sort tout en clamant son innocence.

A préciser que dans son discours devant ses militants,  le leader de l’opposition n’a pas manqué d’appeler ses militants à l’apaisement tout en félicitant les forces de l’ordre pour le changement de mentalité selon lui.

Nous y reviendrons !

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top