A LA UNE

Premier semestre 2017 à Conakry : plus de 95 cas de viol, 700 cas d’accidents de la circulation (Police)

Selon un bilan dressé jeudi par le Directeur Régional de la Police de Conakry, le Commissaire Boubacar Kassé, les chiffres sur les cas de viol et les accidents de la route dans la région de Conakry font froid au dos.

En seulement six (6) mois, près de 100 cas de viol ont été enregistrés grâce à l’Office de la Protection du Genre, de l’Enfance et des Moeurs (OPROGEM), installé dans plusieurs commissariats de police. Parmi les victimes, il y a plus de 60 mineures.

«Pour le premier semestre de l’année 2017, nous avons enregistré 99 cas de viol. 93 individus présumés auteurs de ces cas de viol ont été arrêtés et déférés. Les victimes âgées de moins de 18 ans, sont au nombre de 66. Seulement 13 filles ont plus de 18 ans.

Les présumés auteurs âgés de moins de 18 ans, sont au nombre de 37 jeunes. Ceux âgés de plus de 18 ans sont au nombre de 69.  

Le commissaire Boubacar Kassé a aussi rendu public un bilan des cas d’accidents de la circulation dans la zone de Conakry. Là aussi, il dira que pour le premier semestre de l’année 2017, 700 cas ont été enregistrés. 40 personnes ont trouvé la mort, 145 autres sont gravement blessées. Il a parlé de 81 personnes légèrement blessés et 33 cas ont été déférés devant la justice.

Parlant des dégâts causés par ces accidents, Commissaire Kassé indique que 224 dégâts matériels importants ont été constatés, 278 dégâts matériels légers, 255 véhicules fortement endommagés, 405 véhicules légèrement endommagés et 297 motos endommagées.

Il faut rappeler qu’en 2016, c’est 4.082 cas d’accidents de la circulation qui ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire national. Ces accidents ont coûté la mort à 248 personnes.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top