A LA UNE

Arrestation de Takana Zion: la PECUD aussi demande sa libération

Suite à son arrestation par le régime d’Alpha Condé alors qu’il participait à un carnaval contre les velléités d’un troisième mandat, l’artiste Takana Zion bénéficie de plus en plus du soutien des acteurs de vie nationale. Après l’opposition républicaine, c’est au tour de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement de demander la libération de l’icône de la culture guinéenne.

Lisez

Suite à son arrestation par le regime d’Alpha Condé alors qu’il participait à un carnaval contre les velléités d’un troisième mandat, l’artite Takana Zion bénéficie de plus en plus du soutien des acteurs de vie natyionale. Après l’oppsoition républicaine, c’est au tour de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Dévellopmnt de demander la libération de l’icone de la culture guinéenne.

Lisez

Appel à la libération immédiate des combattants pour la liberté et la justice sociale

Hier, Mardi 25 Juillet 2017, un collectif d’artiste dénommé WONKHAî-2020 a organisé un carnaval pour protester contre la mauvaise gouvernance et les promoteurs d’un éventuel troisième mandat, mais aussi pour le respect de notre constitution.

Au cours de cette manifestation, l’artiste TAKANA ZION, l’un des initiateurs de ce mouvement a été interpellé avec violence. Pourtant, la préoccupation de ce collectif s’inscrit en droite ligne avec celle partagée par l’écrasante majorité de la population guinéenne. Ce qui du coup donne une véritable légitimité à leur initiative.

En effet, la confusion entretenue aujourd’hui, dans le débat politique, autour d’une éventuelle révision constitutionnelle en vue de favoriser des candidatures à vie à la magistrature suprême de notre pays, fait craindre les risques d’une aventure périlleuse à l’issue incertaine dont notre pays n’a nullement besoin.

C’est en cela qu’il faut comprendre le sens de la manifestation légitime de ce collectif, faute de cadre approprié capable de donner de la résonnance à cette importante inquiétude qu’éprouvent nos braves populations.

C’est pourquoi, en apportant notre soutien unanime à la lutte de ces patriotes, la société civile guinéenne exhorte les autorités à libérer sans délais  l’artiste TAKANA ZION et ses compères.

La question de fond soulevée, ne doit pas être celle de réprimer les initiateurs de ce mouvement, mais plutôt, celle d’éviter toutes formes d’instrumentalisation d’une composante quelconque de la société guinéenne, aux fins d’une révision de la constitution dont les conséquences peuvent être désastreuses. Dans le fond encore, par leur initiative, ces artistes  veulent promouvoir la bonne gouvernance, défendre la stabilité des institutions et la sécurité de la République.

Il doit être compris par tous que ce combat initié par ces artistes est indéniablement celui de tout un peuple.

Libérez donc TAKANA ZION !

      Conakry, le 26  Juillet 2017

La Cellule de Communication de la PCUD

Contacts : Tel : 621 78 60 01/664 56 59 04/655 17 57 97 Email : pcudguinee@hotmail.fr

                                                     A PROPOS DE LA PCUD

La Plateforme nationale des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD) est une organisation de la société civile, indépendante, regroupant près de trois cent organisations dont, entre autres : Des Centrales syndicales, des organisations paysannes de Guinée, la Coalition des Organisations de Défense des Droits de l’Homme, des Ordres et organisations professionnelles, des organisations d’éleveurs, le Réseau National des Communicateurs Traditionnels, le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée, des Réseaux d’organisations de jeunes et femmes, des ONG de développement, des associations humanitaires, des associations de journalistes, des associations guinéennes à l’étranger, des universitaires, etc.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top