Actualités

Ouagadougou : les cadres des impôts à l’école de maîtrise d’un guide sur la Fiscalité des Industries Extractives

Organisé par le CREDAF en collaboration avec la direction nationale des impôts du Burkina Faso, le pays des hommes intègres, abrite depuis le lundi 21 juillet, ce jusqu’au 26 juillet, le séminaire de formation des formateurs pour la maitrise par ceux-là  du guide d’aide sur la fiscalité des industries extractives.

Cet évènement qui réunit les pays membre du CREDAF dont la Guinée, devrait permettre aux participants d’acquérir de très bonnes expériences sur la fiscalité en matière minière et pétrolière en vue d’améliorer la mobilisation des recettes.

Ils sont près d’une dizaine  de cadres de l’administration fiscale guinéenne,  six au total  pour être précis, le plus nombre de participant par pays présent,  à prendre part à cette formation qui s’impose à la DNI comme une nécessité du moment à cause de la grande attractivité du secteur minier guinéen et de l’intérêt  manifeste des mêmes multinationales pour ses plaques marines dans la perspective de la production du pétrole.

Après les discours d’ouverture protocolaires qui ont unanimement  salué la représentativité de la Guinée , traduisant ainsi d’après ces experts, la volonté des nouvelles autorités à faire de la formation un priorité du service  , les participants se sont vite mis au travail afin d’utiliser le temps imparti pour la formation à bon échéant.  La brillante participation significative de la Guinée aux cotés des autres pays , à l’élaboration de ce guide, d’entrée , corrobore la qualité de ses ressources  humaines.

Des groupes thématiques de travail sont alors mis en place.

Avec l’assistance de la cohorte d’experts aussi présente, ces groupes travailleront pendant ces jours de séminaire pour l’élaboration d’un guide méthodologique sur la fiscalité des industries extractives à travers ces trois grands axes :

Les spécificités de l’industrie minière et pétrolière ;

Le régime fiscal pour les industries extractives ;

Les moyens de lutte contre la planification fiscale abusive.

Pour éviter à l’Etat des déperditions fiscales, le Directeur national des Impôts est convaincu que cette ambition passe nécessairement par la formation comme une priorité au sein du service.

Cette dynamique est bien en marche à la DNI !

 

Melia Soumah

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top