A LA UNE

Obsèques du magistrat Ibrahima Béavogui : la justice lui rend un dernier hommage

C’est en présence du ministre de la justice, Me Cheikh Sakho et ses collègues de la Défense et du Commerce, que la cérémonie funéraire d’Ibrahima Béavogui, décédé le 27 juillet dernier, a eu lieu ce mardi 1er  août 2017 à la cour d’appel de Conakry.

Pour Mohamed Traoré, président de l’ordre des avocats, le défunt était un exemple pour les jeunes magistrats et les jeunes avocats. «Nous nous souviendrons de lui comme quelqu’un d’une grande simplicité», témoigne-t-il.

«Il donna la pleine mesure de sa vaste culture en droit au cours de nos travaux de législation au sein du CNT (Conseil National de la Transition Ndlr), notamment pendant l’élaboration de la constitution et des lois organiques qui ont permis le retour de notre pays à une vie constitutionnelle normale et stabilisée », a témoigné  Mohamed Aly Thiam, président de  l’Association des Magistrats de Guinée (AMG).

A son tour, le ministre de la justice, Cheikh Sakho, a salué la loyauté et le professionnalisme du défunt. «Il a été un homme professionnel, intègre, loyal,  un grand magistrat, mon conseiller à la communication. C’est donc une perte immense pour nous. Et je pense qu’il a laissé un bon souvenir à la justice guinéenne, il faut que son exemple serve à tous les magistrats de ce pays », dira  le garde des sceaux.

Ibrahima Béavogui a regagné sa dernière demeure au cimetière de Cameroun  après la prière de 14 heures.                                                     Alhassane Djigué

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top