A LA UNE

Transport : le FAD demande la mise en circulation des 50 bus offerts par la Turquie

Les membres du  Front pour l’Alternance Démocratique (FAD), était en plénière ce mardi 1er  août à Taouya, au siège de l’Union des Forces du Changement (UFC) d’Aboubar Sylla.  Au sortir de cette rencontre, ces acteurs politiques ont évoqué un sujet éminemment social : la mise en circulation des bus offerts à la Guinée par la Turquie.

« La Turquie a donné 50 bus à l’État guinéen, ils  sont gardés quelque part et on ne sait pas pour quelle raison. C’est comme si le gouvernement en place ressent du plaisir à  faire souffrir les populations guinéennes. Cela est inacceptable, nous voudrions donc que  ces bus soient mis en circulation et que d’autres dispositions soient mises en place pour renforcer le secteur du transport public qui est fondamental et qui participe à l’amélioration des conditions de vie des populations»,  a déclaré Mouctar Diallo, président des NFD. C’est lui qui a fait le compte-rendu de la plénière d’aujourd’hui.

« Quand les citoyens veulent se déplacer d’un point A à un point B, c’est tout à fait un calvaire. En plus du délabrement des routes qui sont devenus  impraticables,  il n’y a pas de moyens de transport »,  a fustigé Mouctar Diallo, le porte parole du jour.

A noter que ces bus, après un moment passé au palais du peuple, ont été acheminé à Matoto, où se trouve le parc de la SOTRAGUI.

Mamadou Saïdou gaya Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top