Actualités

Pêche/André Loua dénoncé au port de Nongo : «Nous ne connaissons même pas notre ministre !»

Les autorités du port de pêche de Nongo ne sont pas contentes du ministre des Pêches, de l’aquaculture et de l’Economie Maritime. Elles dénoncent le manque d’accompagnement et en veulent au ministre André Loua. Un journaliste de notre rédaction a échangé cette semaine avec  Fally Cissé, premier responsable du port de Nongo.

«Nous ne  bénéficions d’aucun apport de la part de l’Etat. n’eût été l’aide des sociétés coréennes et chinoises, on ne parlerait plus de pèche artisanale en Guinée. Pire, nous ne connaissons même pas notre actuel ministre. Notre ministre ne se donne jamais la peine de passer dans les différents ports pour connaitre les problèmes des pécheurs. Il n’existe que dans son bureau», s’indigne-t-il

Cette situation qui conduit des pêcheurs au chômage, avec l’immobilisation de leurs pirogues, nous explique-t-il, favorise le manque de poissons dans les différents marchés de la capitale.

«Regardez combien de pirogues sont aux arrêts ! Il n’y a aucun financement et nos pirogues coûtent excessivement chères, l’Etat ne nous assiste pas. Ce régime est acquis à la cause de la pèche industrielle. C’est pendant le règne de  Lansana Conté qu’on nous donnait des bons moteurs à des prix raisonnables», fait remarquer N’Fally Cissé .

«A l’approche de la saison des pluies, qu’ils nous apportent non seulement des gilets de sauvetage nous permettant de pécher en toute sécurité, mais aussi des matériels et  des moteurs qui nous permettront de bien effectuer nos activités », lance-t-il à l’endroit du gouvernement.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top