A LA UNE

Urgent/La gendarmerie nuitamment chez Bakary Fofana : la Garde et la flèche, retirées

Dans une sortie médiatique à tonalité de grande fermeté, le Président « déchu » de la CENI, a réitéré mardi, qu’il reste le patron de l’organe de gestion des élections.

Pendant que beaucoup s’attendaient à une déclaration d’une autre nature, Bakary Fofana donne ainsi du grain à moudre au Président de la République, qui, il faut le rappeler d’après nos sources, l’aurait reçu quelques jours, avant.

Une rencontre qui a donné à Alpha Condé, l’espoir d’un grand sursaut de la part de son interlocuteur à lâcher prise.

La réplique sera instantanée et c’est la gendarmerie qui sera sollicitée pour régler les comptes à Bakary Fofana.

Une colonne de gendarmes, à leur tête, le colonel Balla Samoura, apprend-on, de sources sécuritaires, s’inviteront nuitamment chez l’ancien patron incontesté de la CENI.

Les missionnaires intraitables dans l’exécution de l’ordre reçu, embarquent sa garde, lui retire la flèche qui menait son cortège.

Avant de quitter son domicile, les gendarmes lui feront savoir, qu’ils seront le mercredi à la CENI pour le faire quitter de force du bureau qu’il occupe.

Joint par notre rédaction, un des proches de Bakary Fofana, nous a confirmé toutes ces informations avant de regretter, apparemment très hébété, que c’est surréaliste, la scène qu’il vécut chez son patron avec les gendarmes.

Bakary qui déclare avoir déposé un recours en annulation de la décision de ses pairs qui l’ont destitué de la tête de la CENI, serait lui aussi surpris de cette visite inopinée des gendarmes.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top