A LA UNE

Affaire faux passeports diplomatiques : 15 mois de salaire de l’ex consul Mamadouba Djone, bloqués par l’ambassadeur de Guinée au Nigéria

El Hadj Gaoussou Touré

C’est la galère noire, pour ne pas dire la ‘’diète’’ noire pour l’ex consul Général de la Guinée à Lagos. Celui-ci, est en effet, sans salaire depuis quinze mois, soit cinq (5) trimestres.

Malgré un non-lieu prononcé en sa faveur par la Cour d’Appel de Conakry, à son audience du 06 Février 2017, un non-lieu qui l’a lavé de tout soupçon et de toutes accusations, l’ex consul, M. Mamadouba Djone, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est privé de salaire et de primes depuis Décembre 2015, date à laquelle, éclata cette vraie fausse affaire de ‘’faux passeports diplomatiques’’.

A date, il réclame jusqu’à concurrence de 51.750 dollars américains aux autorités de son département de tutelle principalement à l’ambassadeur El Hadj Gaoussou Touré.

En dépit de toutes ses démarches auprès de ces autorités, en dépit des multiples courriers à elles, également, adressées, notamment à la ministre Makalé Traoré, M. Djone n’est toujours pas entré en possession de ce qui lui est dû.

Rien n’y fait ! Même une note interpellative de la cheffe de la diplomatie guinéenne, adressée à l’ambassadeur Gaoussou Touré.

Celui-ci, refuse toujours de reverser à M. Mamadouba Djone, ses 15 mois d’arriérés de salaire et de primes, bloqués, apprend-on, sur un compte de la représentation diplomatique de Guinée au Nigéria, basée à Abuja.

Pourtant, dans un courrier datant du 18 Mai 2017, adressé par Dame Makalé Camara, à l’ambassadeur El Hadj Gaoussou Touré, la ministre des affaires étrangères, après analyse de tous les éléments relatifs au cas Mamadouba Djone Sylla, est arrivée à la conclusion que :

« Les salaires et primes, objets de réclamation, ont été indûment versés au compte de votre ambassade au profit de Monsieur Sylla ».

Plus loin, la ministre des affaires étrangères, instruit à l’ambassadeur Gaoussou : « Pour corriger cette situation préjudiciable à la qualité des dépenses publiques des services extérieurs, je vous demande de procéder au reversement dans les caisses du trésor public, de l’intégralité des salaires et primes émis au nom de Monsieur Mamadouba Djone Sylla, au titre de l’année 2016 ».

Depuis, la ministre Makalé, attend, en vain, l’avis de virement des montants dus à M. Djone Sylla, l’ambassadeur Gaoussou, refusant systématiquement d’obtempérer, donc de s’exécuter.

Face au constat d’impuissance de la cheffe de la diplomatie guinéenne à pouvoir résoudre cette question, en désespoir de cause, M. Djone Sylla, a cru bon de s’adresser à l’ultime recours, en l’occurrence, le Chef de l’Etat, le Président alpha Condé.

Dans un mémo datant du 10 Mai 2017, adressé à la première autorité du pays et dont mosaiqueguinee tient copie, M. Djone Sylla, est revenu sur les péripéties liées à cette affaire, depuis sa genèse, avant d’avoir ces mots : « Face à l’injustice révélée, je viens humblement auprès de vous pour que justice soit faite. ».

En attendant une réaction venant du Président Alpha Condé, M. Mamadouba Djone Sylla, qui a enterré entre temps, sa pauvre vieille mère, continue de trainer la savate, privé de toutes ressources.
A suivre !
Demba

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top