A LA UNE

Mamou/Bantama à propos de Makhissa : «C’est le meilleur directeur des impôts de l’histoire de la Guinée… »

En partance pour Faranah, le Directeur National des Impôts, Aboubacar Makhissa Camara, était l’hôte de marque ce vendredi 04 Août 2017 de la ville carrefour.

C’est le Ministre d’État à la présidence Sanoussy Bantama Sow, accompagné d’une forte mobilisation qui a reçu le jeune directeur réformateur de la fiscalité guinéenne.

Au cours de la cérémonie de présentation, le natif de Oure-kaba, dira à la jeunesse de la ville carrefour qu’Aboubacar Makissa Camara est le meilleur directeur national des impôts de toute l’histoire de la Guinée à cause des prouesses accomplies : « Dans l’histoire de la Guinée, ce qu’il (Aboubacar Makissa Camara, ndlr), a mobilisé cette année comme recettes, personne ne l’a fait auparavant », déclare Sounoussy Bantama Sow.

Poursuivant, le Ministre d’État a annoncé au natif de Sombory qu’il est choisi par les jeunes pour être co-président d’honneur avec lui du mouvement fow fi Fouta Fouta fi fow (tous pour le fouta, fouta pour tous), une structure apolitique dont l’objectif est le développement socio-économique et culturel du Fouta.

Très réjoui de l’initiative des jeunes de la ville carrefour, le Directeur national des impôts dira qu’il était dans l’ombre malgré tout le bagage intellectuel caché : « c’est en dédiant son mandat aux femmes et aux jeunes que le président de la République, le Pr Alpha Condé m’a choisi pour diriger l’une des plus importantes régies financières du pays. Et aujourd’hui, les résultats parlent d’eux-mêmes. Il faut que la jeunesse se lève pour se battre pour la bonne cause qui est la vision d’un bâtisseur », a affirmé Aboubacar Makhissa Camara.

Pour rappel, les réformes sur les vignettes ont permis à l’administration fiscale de mobiliser 34 milliards GNF avec seulement 124 mille vignettes vendues contrairement aux années antérieures où seulement 10 milliards GNF ont été mobilisés avec 360 mille vignettes vendues.

Sur la route de Faranah précisément à Marela, Bantama et Makhissa, ont échangé avec les populations, massivement réunies pour leurs fils.

A.S pour mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top