Actualités

Madina : quand des tas d’immondices bloquent la circulation

Le grand marché de Madina présente  toujours un visage balafré d’immondices jonchant  la voie publique. Au-delà de la puanteur, ces ordures rendent difficile la circulation routière et constituent un véritable casse-tête pour les automobilistes et les commerçants, a constaté notre reporter.

C’est à croire qu’il n’existe pas un gouvernorat de la ville de Conakry et une administration dans ce grand marché. Pourtant, les commerçants, du petit au plus grand, sont soumis au payement de taxes et impôts.

Interrogé sur ce constat alarmant, Mamadou Alpha Diallo, un vendeur de téléphones, a indiqué qu’il ne comprend pas  « comment  le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura,  et l’administrateur général du marché,  utilisent  les montants destinés à assainir de façon quotidienne ce grand centre commercial».

 «Je dirai que c’est honteux et malheureux malgré tout ça, notre grand centre commercial de la capitale se trouve dans cet état exécrable. Je suis indigné par  cette situation», a-t-il dit avec colère.

Malgré la création par le Chef de l’Etat, d’une Agence Nationale de Salubrité Publique, la gestion des ordures dans la ville de Conakry demeure sans solution fiable.

Reportage réalisé par Hassane Kolié pour mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top