Actualités

Opinion : La Guinée d’Alpha Condé (Par Souleymane Bah)

La Guinée d’alpha Condé, c’est Cette Guinée, déçue, déchue, fichue et décousue.

C’est cette Guinée née par césarienne en 2010 avec la paire de ciseaux des chirurgiens de la France-Afrique : Kouchner et Bolloré.

C’est cette Guinée mal enfantée et morcelée au nom de l’ethnie. L’unité nationale a pris un coup de pied en plein cul.

La Guinée d’Alpha Condé c’est cet enfer des enfants très familiers aux bruit des balles et dont 31% n’ont jamais le bol plein. Sa Guinée est une famine !

La Guinée d’Alpha Condé, c’est ce pays qui croit s’être doté d’un État mais qui en fait manque de Nation. Une Guinée illisible écrite par un professeur.

La Guinée d’Alpha Condé, C’est cette Guinée menteuse qui crache de la salive alors que sa bouche est pleine de sang. Cette Guinée qui s’efforce à bien paraître ; qui s’astique, se décore et passe sa main gauche derrière pour gratter ses gales plein les fesses.

La Guinée d’Alpha Condé, c’est cette Guinée au système de gestion brumeux, ésotérique, bien taillé à la compréhension et à l’avantage d’une minorité, d’une bande, d’un clan, d’un Gang, d’un groupe portant l’étiquette ethnique.

C’est cette Guinée aux hôtels flamboyants qui éblouissent les visiteurs d’un côté et de l’autre les aveuglent sur le mal-vivre du bas-peuple. Ridicule confort du complexe hôtelier Noon à 50 mètres du vétuste Ignace Deen, très sale et pléthorique.

La Guinée d’Alpha Condé, c’est cette Guinée qui ne sait pas que l’économie ne sera jamais en bonne santé si la santé des populations n’est pas bonne.

C’est aussi un fan de la violence, la Guinée d’Alpha Conde. Elle s’amuse sur des scènes cruelles de massacres on dirait le making of Hôtel Rwanda. Des corps sont jetés dans des fosses communes en forêt, à Conakry des cimetières sont refusés à des cercueils, çà et là on immole par le feu des innocents. Le guinéen est un combustible Sous Alpha Condé.

La Guinée d’Alpha, c’est cette Guinée hostile aux critiques de la presse privée. L’accès à l’information est aussi difficile que celui à l’eau potable.  Tard la nuit, des promoteurs de radio et télévision se font sermonner au téléphone par le président.

Sa Guinée, c’est celle du projet siman…doux et ses $20 milliards.  Puisque le fer de Beyla n’a pas été battu quand il était chaud, ce qui devrait être le Gargantua des projets en Afrique va donc se refroidir non sans ses 50 mille emplois prévus. La Guinée et ses mines, c’est comme ce mari qui se masturbe toute la nuit dans le lit avec sa femme, elle dans les bras de Morphée.

Cette Guinée-là, est un mauvais cadre d’affaires et Alpha Condé c’est le mec qui clignote à droite et va à gauche, le mec qui ne respecte aucun accord, le mec qui se fout de la constitution, le mec qui a mis un siècle pour organiser les législatives de 2013(pourtant prévue 6 mois après la présidentielle de 2010), avec un fichier électoral malpropre et un Waymark décrié. Présidentielle 2015? Same shit! Une Ceni acquise à sa cause et qui lui assure un coup…chaos! Pas de second tour dans un pays de crise où les contestations populaires sont quotidiennes. Mais rien d’étonnant. Les élus locaux sont désignés par le seul maître de ce bordel. Erreur de frappe. Seul maître à bord, je voulais écrire.

Parce qu’il remporte tout ce qu’il reporte, le mec aujourd’hui use de subterfuge pour retarder les élections communales et communautaires. Le Vieux briscard ne veut pas larguer les amarres depuis qu’il a goûté au nectar du pouvoir.

Wonkhai! Sortons, allons, marchons, courons, fuyons les ténèbres de ce régime. Brisons les chaînes de ce système. Forçons Alpha à avorter son idée de troisième mandat. Envoyons déjà ce message de déterminé à son successeur ! 2020 ne sera pas 2010 encore moins 2015.

                                           

 

Souleymane Bah

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top