A LA UNE

Affaire salaire de l’ex consul de Guinée à Lagos : Ces preuves accablantes pour l’ambassadeur El Hadj Gaoussou Touré (Copies courriers)

L’ambassadeur Gaoussou Touré

L’ex consul général de Guinée à Lagos, continue de broyer du noir à Conakry. Depuis que le président Alpha Condé, en personne, au terme d’une visite à Abuja, lui a demandé expressément, un soir de 21 Décembre 2015, de rentrer à Conakry, pour répondre à des accusations portées contre lui et d’autres cadres du ministère des affaires étrangères, dans une prétendue affaire de ‘’ faux passeports diplomatiques’’, M. Mamadouba Djone Sylla, puisque c’est de lui qu’il s’agit, loge le diable en ses bourses, soumis qu’il est une sorte de ‘’diète noire’’, depuis son retour en Guinée.

Malgré un non-lieu prononcé en sa faveur par la Cour d’Appel de Conakry, le 06 Février 2017, cela fait, à date, 15 mois, soit 5 trimestres, qu’il est privé de salaires. Soit un total de près de 52 mille dollars américains.

Toutes ses démarches, pour rentrer dans ses bourres, auprès de toutes les autorités concernées, y compris l’ambassadeur Touré, ont fini, jusque-là, en eau de boudin.

Pis, même un courrier de la cheffe de la diplomatie guinéenne, Hadja Makalé Camara, adressé à l’ambassadeur Gaoussou Touré, dans lequel elle a demandé à ce dernier, de reverser les salaires et primes indûment payés sur un compte de l’ambassade de Guinée au Nigéria, au nom de l’ex consul Djone Sylla, est resté, jusqu’à ce jour, sans réponse.

L’ambassadeur Gaoussou Touré, restant sourd et imperméable à toute directive de sa hiérarchie et insensible aux supplications du pauvre Mamadouba Djone Sylla, qui, en désespoir de toute cause, a adressé courant mois de Mai 2017, un mémo au président de la République, pour solliciter l’intervention de ce dernier, afin que ‘’ justice lui soit rendue’’, dans un dossier où il a été blanchi de toutes accusations.

En attendant que le Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, annoncé de retour à Conakry ce jeudi, après des jours passés en Arabie Saoudite et en Italie, se penche sur le mémo à lui adressé par Mamadouba Djone Sylla, mosaiqueguinee, publie ici, deux courriers, preuves par neuf, si besoin en était, d’une part, que depuis Décembre 2015, le concerné, M. Djone Sylla, a cessé d’être payé, d’autre part, que la ministre des affaires étrangères, a bel et bien, adressé une sommation à l’ambassadeur Gaoussou Touré, aux fins d’un reversement des salaires et primes, indûment versés, sur un compte de l’ambassade de Guinée à Abuja, au nom de Mamadou Djone Sylla.

Il restera à savoir qui a ordonné à l’ambassadeur Gaoussou Touré, d’agir ainsi, en bloquant les salaires et primes d’un cadre, en service, qui certes, a eu des démêlés judiciaires à un moment donné, mais qui en est sorti blanchi ?

On entend ici et là, le nom de Dr Mohamed Diané, actuel ministre de la défense nationale, à l’époque des faits, ministre Directeur de cabinet du président de la république. Il se raconte que c’est lui qui aurait inspiré cette décision inique et insensée.

Ci-dessous, copie du courrier de l’ambassadeur Touré, portant cessation de paiement en faveur de M. Djone Sylla, attestant que celui-ci, a cessé d’être payé en date du 31 Décembre 2015, et celui de Mme la ministre des affaires étrangères, Hadja Makalé Camara, adressé à l’ambassadeur Gaoussou Touré, demandant à celui-ci, de reverser au trésor, le montant des primes et salaires de M. Djone Sylla, indûment versés sur un compte de l’ambassade de Guinée au Nigéria :

Lire ici le courrier

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top