A LA UNE

Littérature : Prof Lamine Kaba présente son livre intitulé «Cheik Mohamed Chérif, le saint de Kankan»

Prof Lanciné Kaba

La salle de conférence du ministère de la Défense Nationale, a servi de cadre ce vendredi, 11 août 2017, à la présentation du livre intitulé Cheik Mohamed Cherif, le saint de Kankan. C’est une œuvre du Guinéen Prof Lanciné Kaba.

Parmi les témoins de cette cérémonie, figurent des hommes de cultures au nombre desquels, nous pouvons citer le Prof Djibril Tamsir Niane, et Lamine Capi Camara.

«J’ai vu Cheik Mohamed Chérif, je lui a fait parler, j’ai senti sa pesanteur dans la ville de Kankan. J’ai été littéralement impressionné le 15 mars 1948, date de la mort de mon père… Ensuite je l’ai vu en train de faire des conférences le jour de la Maouloud à Kankan. J’ai vu comment il traitait des questions que les Français et d’autres qui venaient lui rendre visite, comme Nkwamé Nkrumah ou Ouazin Coulibaly de la Haute Volta, lui posaient. C’était un homme admirable. En tant qu’historien, comment voulez-vous que je ne sois pas attiré par lui. Sa magie m’a affecté. Et j’ai été très heureux quand ma femme me conseilla de me pencher sur lui parce que c’est l’un des grands personnages de la Guinée et de l’Afrique», a déclaré l’auteur.

Guinéen d’origine, Prof Lanciné Kaba vit aux Etats unis depuis 50 ans, dit-il. Cette distance n’entame en rien son affection pour pour sa Guinée natale.  «Je ne peux pas oublier la Guinée, mon amour pour la Guinée va avec mon amour pour Cheik Mohamed Cherif», déclare-t-il.

Cet ouvrage à la fois passionnant et instructeur de 367 pages, est disponible en Guinée chez Harmattan. Mais pourquoi le choix d’une caserne pour la présentation d’un livre qui relate l’histoire d’un homme civil selon un écrivain civil lui aussi ? C’est pour rapprocher davantage au rapprochement entre population civile et hommes en tenues, répond Sansy Kaba Diakité, Commissaire général de Conakry Capitale Mondiale du Livre.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top