A LA UNE

Un haut cadre du RPG, cité dans une salle affaire : «Ils ont pris 13 milliards avec GETMA», dixit Toumany Traoré

Toumany Traoré

Durant toute la matinée du jeudi, 10 août 2017, les activités du terminal à centenaires ont été perturbées par une suspension des travaux chez les transporteurs.  Ils protestaient contre la volonté, selon eux, de certains hauts cadres de l’Etat, de leur retirer leur parking au profit de la société GETMA. Cette entreprise étrangère, aurait versé  à cet effet une somme de 13 milliards de francs guinéens à de hauts dignitaires du régime Condé. Parmi les personnes citées, figure  l’ancien ministre des Transports, Ahmed Tidiane Traoré. Il est membre du bureau politique du RPG Arc-en-ciel. Nous vous proposons cette interview de Toumany Traoré, Secrétaire Général du Syndicat des Transporteurs du terminal à centenaires.

Lisez

Mosaiqueguinee.com : Pouvez-vous nous expliquer ce qui ne va pas ?

Toumany Traoré : Le mardi, à notre grand étonnement, des agents du commissariat et de la gendarmerie du port sont venus me dire qu’ils voulaient nous déloger. Or, c’est le Président qui nous a octroyé ici. Nous avons aussitôt transmis cette nouvelle à nos mandants. Cela a suscité beaucoup de colère, les transporteurs ont décidé de tout arrêter d’abord pour aller rencontrer la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG). Comme ils sont revenus, avec de l’espoir, ils ont décidé maintenant de reprendre le travail.

Mosaiqueguinee.com : Aviez-vous  fait d’autres démarches administratives ?

Toumany Traoré : On a fait beaucoup de démarches. On a rencontré le Président de la République le 23 décembre 2013, de 18 H à 23 H. Cette cour, c’est le Présidant lui-même qui nous l’a donnée. Il y avait des immeubles ici, c’est lui qui a fait démolir les immeuble et il a dédommagé les occupants à hauteur de 50 millions chacun, pour nous permettre de garer les camions à proximité du port.

Mosaiqueguinee.com : Est-ce que GETMA était parmi les ancien occupants, comment se fait-il qu’on voudrait récupérer le domaine et le donner à cette société ?

Toumany Traoré : Ce dossier est un peu profond, GETMA n’était pas là. Au lieu de nous laisser là où le Président nous à installés, ils ont donné le même espace à une autre personne qui n’est même pas guinéenne.

Mosaiqueguinee.com : Il s’agit de quelle personne ?

Toumany Traoré : Je parle de la Société GETMA. Nous avons au moins 2 mille camions dont chacun a un chauffeur et deux apprentis au moins. Ils veulent déloger ces milliers de Guinéens à cause d’un étranger.

Mosaiqueguinee.com : Etes-vous sûrs que c’est à GETMA qu’ils veulent affecter l’espace ?

Toumany Traoré : Oui, parce qu’ils ont pris 13 milliards de francs guinéens avec GETMA.  Maintenant, GETMA est en train de réclamer son argent, ils sont incapables de retourner rembourser et ils veulent coûte que coûte nous déloger. Même ce matin, on était à la Présidence, mais le chef de l’Etat n’est pas là.

Mosaiqueguinee.com : Pouvez-vous nous citer les cadres qui sont mêlés à cette affaire ?

Toumany Traoré : L’actuel ministre des Transports et l’actuelle directrice générale du port sont venus trouver ce problème en place, mais je ne peux pas dire qu’ils n’ont pas d’implications maintenant.

Par contre, l’ancien ministre des Transports, Tidiane Traoré, et l’ancien Directeur Général du Port Autonome de Conakry en étaient les principaux acteurs.

Mosaiqueguinee.com : Auriez-vous un appel à lancer ?

Toumany Traoré : Tout ce que nous demandons, c’est de nous laisser dans cette cour.

Interview réalisée par Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top