Actualités

Retard des salaires des fonctionnaires à Mali : des enseignants s’impatientent

De sources concordantes, les nouveaux enseignants déployés dans la préfecture de Mali tardent à entrer en possession de leurs salaires des mois de juillet et d’août.

Contactés par la rédaction Mosaiqueguinee.com, certains n’ont pas caché leur amertume.  Pour eux, ce traitement qu’ils subissent n’est pas acceptable.

«Sur l’étendue du territoire, nous sommes les seuls enseignants à ne pas bénéficier jusqu’à présent de notre salaire de vacances. Pour le moment le trésorier qui est chargé d’acheminer le salaire de tous ceux qui sont dans le cadre du billetage est introuvable et injoignable. Cela est vraiment préoccupant parce que nous avons des familles à nourrir. Nous sommes pratiquement désespérés. Nous demandons au ministre de l’Enseignement Pré-universitaire, de prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour qu’on puisse nous rétablir dans notre droit», a déclaré un enseignant qui a préféré garder l’anonymat.

«J’ai appelé le SAF de Mali, il m’a dit que le trésorier attend l’argent des pensionnés pour venir avec. Pourquoi ne pas nous payer», s’interroge un autre enseignant.

Également contacté au téléphone par notre rédaction, le responsable du Service des Affaires Financières (SAF) de la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) de Mali, a confirmé le non-paiement des fonctionnaires se trouvant dans cette catégorie.

«Le trésorier est à Labé, il attend les pensions parce que compte tenu de la distance et de l’état de la route Mali-Labé, il a préféré attendre pour venir avec l’argent des pensionnés. Il ne peut pas venir payer les fonctionnaires et retourner puis revenir pour payer les retraités. Il a voulu faire d’une pierre deux coups. C’est tout, il n’y a pas d’autres problèmes», a laissé entendre Oumar Gnakaté SAF de la DPE de Mali.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top