Actualités

Conakry : bras de fer entre guérisseurs traditionnels et ministère de la santé

A l’occasion d’une conférence de presse ce jeudi, 31 août 2017,  la fédération guinéenne des Associations de Guérisseurs traditionnels et Herboristes, a fustigé le comportement du ministère de la santé qu’elle accuse de détournement d’un fonds alloué à la construction d’un hôpital

«Le ministère de la santé a détourné une somme de 2 milliards 143 millions de francs guinéens, un fonds qui était destiné à la construction de l’hôpital des tradi-praticiens guinéens», a déclaré Mamady Daman TRAORE , président de ladite fédération.

Selon Mamady Daman TRAORE, ce fonds est donné par la CEDEAO,  suite à un projet monté par la fédération, et non par le ministère de la santé.

«Lors de la rencontre de 16 pays au Burkina Faso pour une formation,  le président de la CEDEAO m’a demandé de monter ce projet en tant président des guérisseurs traditionnels. Arrivé en Guinée, j’ai expliqué à l’ancien ministre, Naman Keita et le secrétaire général, Dr Younoussa. Ils m’ont demandé de réunir tous les tradi-praticiens pour former une fédération.  On a cherché un agrément qui a été signé par le ministre et moi.  Pour envoyer le projet au niveau de la CEDEAO, il a fallu que je revende ma voiture, le ministère m’avait promis qu’une fois le projet financé, j’aurais ce que j’ai dépensé, mais jusqu’à présent, je n’ai ni le projet ni ma voitureNous avons porté plainte contre le ministère,  le président de la  chambre d’accusation nous dit que ce n’est pas son rôle de juger le ministère de la santé, de s’adresser à la Cour d’appel», renchérit-il

Au terme de son intervention,  Mamady Daman Traore a sollicité un tête-à-tête avec le chef de l’État.

Mamadou Saïdou Gaya Diallo 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top