Actualités

Mamou : le maire de la CR de Boulivel répond aux accusations du sous-préfet

Après les accusations du sous-préfet de Boulivel, Ibrahima Koné contre le maire de la Commune Rurale de la même localité, la principal réagit. Pour rappelle, le 30 août dernier M. Koné avait, dans un de nos précédents articles, qualifié le maire de la CR «d’illégitime et de mal aimé» par les citoyens de la localité.

«Je précise que moi je n’ai pas été nommé, j’ai été élu. Ce qu’il (le sous-préfet) a dit n’est pas vrai», s’est défendu le maire de la CR Elhadj Baba Gallé Diallo.

«Depuis que ce sous-préfet a été nommé ici, il divise pour mieux reigner. Il a mobilisé un groupe d’individus contre moi et contre les sages de la localité. Il n’est ni avec la ligue islamique ni avec les sages de Boulivel», martel Elhadj Baba Gallé Diallo.

Parlant de sa popularité, le maire confie que celle-ci n’a jamais été remise en cause. «Dans l’ensemble des 11 districts que compte Boulivel, personne ne m’a notifié son désamour. C’est lui (le sous-préfet) qui a formé le groupe d’individus qui disent être contre moi. Mais c’est gens ne représentent pas la population», a-t-il fait savoir.

Sur la question de savoir ce qui est à l’origine du clash entre lui et son sous-préfet, voila sa réponse : «Tout ce que je sais, à Ourékaba où il était sous-préfet, ce sont les mêmes problèmes qui ont fait qu’il a été débarqué», conclu Elhaj Baba Gallé Diallo.

Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top