Actualités

Electricité/Le gouvernement annonce la construction d’un mini-barrage à Gueckédou : les doutes d’un opposant

La semaine dernière, le gouvernement a fait présenter les résultats d’une étude de faisabilité d’un mini-barrage hydro-électrique prévu à Guéckédou. Avec un potentiel de 7.2 MW, ce mini-barrage appelé Kéno, devrait coûter près de 30 millions de dollars.

Dr Faya Millimono, président du Bloc Libéral, doute de la sincérité du gouvernement en annonçant la construction de ce mini-barrage.

«J’étais encore au collège lorsque les études de faisabilité ont été terminées par rapport à un barrage qu’on appelle Dobgonga, situé à côté de Nongoa. Cet autre barrage coûte 15 millions de dollars pour être construit. Cette étude avait été validée par la Banque mondiale, ça faisait partie des projets validés de la Banque mondiale, que le professeur Alpha Condé avait dans sa mallette, quand il prenait fonction en 2010. Alors, un barrage qui coûte 15 millions de dollars dont les études sont terminées, est dans les tiroirs, et on nous parle d’une étude de faisabilité concernant un autre barrage qui va coûter à peu près 30 millions. Mais attendez, si quelqu’un n’a pas été capable de réaliser le barrage de 15 millions, vous allez vraiment me convaincre qu’il va réaliser demain le barrage de 30 millions ? Ce que je sais, c’est que les effets d’annonce, on les vit tous les jours…».

Mariam Kanté

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top