A LA UNE

Inventaire général du patrimoine culturel national : Bantama Sow lance un grand chantier

Le tout nouveau ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, Sanoussi Bantama Sow, a annoncé ce mardi, le lancement d’une opération consistant à faire l’inventaire général du patrimoine culturel national.

 «En application de la loi No L/2016/063/AN, relative à la protection et à la revalorisation du patrimoine culturel national, promulguée le 9 novembre 2016, le gouvernement, sous l’impulsion de son excellence Pr. Alpha Cond,  Président de la République, Chef de l’Etat, a décidé cette année de faire l’inventaire général du patrimoine culturel national une de ses priorités», a dit le nouveau ministre.

A en croire le ministre, cette opération vise à recenser, étudier, documenter, protéger, promouvoir et transmettre aux générations présentes et futures, les témoins matériels et immatériels de notre passé notamment ceux liés aux moments historiques, aux sites archéologiques et aux paysages culturels de notre pays.

L’opération vise aussi à collecter, transcrire, traiter et fixer sur des supports offrants les meilleurs conditions de conservation, des informations sur le patrimoine,  liées aux percussions de la Guinée.

Le tout permettra de mettre à la disposition du public, une base de données exploitables à des fins d’éducation, de sensibilisation, de recherche scientifique et de promotion du tourisme.

«C’est une activité d’importance majeure,  qui cadre parfaitement  avec les recommandations  des instruments juridiques internationaux ratifiés par la Guinée, notamment les conventions de l’UNESCO pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de 1972, la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003, la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de 2005», justifie Sanoussi Bantama Sow.

Pour réussir cette opération, qui est aussi un test pour lui dont la nomination a provoqué une vague d’indignations,  le nouveau ministre a sollicité le soutien des gouverneurs, préfets, maires et communautés locales. 

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top