A LA UNE

Le lycée Leopold Sédar Senghor entre vétusté des bâtiments et manque criard de professeurs

A une semaine de l’ouverture des classes en Guinée, au lycée public de Yimbaya, qui porte désormais le nom du poète Sénégalais Léopold Sédar Senghor, la vétusté des bâtiments est l’une des nombreuses difficultés auxquelles les responsables sont confrontées.

A cela, s’ajoute un manque de professeurs de Biologie et de Mathématiques.

Construit en 1968, ce lycée de 26 salles de classe, est dans un état de délabrement poussé.

C’est dans ces conditions qu’il  s’apprête à accueillir, au compte de cette année scolaire, environ 2.300 élèves.

Dans un entretien que le proviseur dudit lycée a accordé à un reporter de Mosaiqueguinee.com, Balla Diarra n’a pas manqué d’interpeller le gouvernement sur la situation de son établissement.

«Les autorités de l’éducation sont déjà conscientes de la situation que ces écoles dites Africof doivent recevoir désormais des entretiens. L’eau suinte partout, même dans le bureau du proviseur. Heureusement,  la période hivernale trouve les enfants en vacances, c’est ce qui nous sauve. Depuis 1990, il n’y a eu aucune rénovation sur ces bâtiments. Nous lançons un appel aux autorités afin que, de façon urgente, elles puissent penser à réhabiliter nos bâtiments. Cela va nous soulager», a lancé le proviseur.

Une autre difficulté à laquelle est confronté le lycée Léopold Sedar Senghor de Yimbaya, selon son premier responsable, c’est le manque d’enseignants.

«Nous avons quelques difficultés liées au manque d’enseignants dans certaines matières notamment en Biologie où nous avons enregistré trois (3) départ dont un lié à un décès. On a deux (2) besoins en Anglais, deux en Français et deux autres en Mathématiques», a déclaré M. Balla Diarra.

Le manque d’entretien des toilettes est l’autre constat peu reluisant de cette école située dans la commune de Matoto.

Mamadou Sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top