A LA UNE

Menace de démolition de centaines de maisons à Kagbelen: «Je préfère qu’on me tue…», dit une victime

A Dondolykhouré, un secteur situé dans le quartier de Kagbélen, préfecture de Dubréka, plusieurs maisons, construites  sur une superficie  de 60 hectares, selon nos informations recueillies sur place, sont menacées de démolition. Le nouveau ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire , Ibrahima Kourouma, compte y installer une nouvelle  décharge d’ordures.

Interrogé par une équipe de Mosaiqueguinee.Com, le chef de secteur, lui-même concerné par cette vaste opération, a indiqué que ce mercredi, 06 septembre 2017, le nouveau ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, s’est rendu sur le terrain.

«Constatant des habitations  sur les lieux, sans connaître les limites, le ministre a ordonné, avec fermeté, de  détruire avant vendredi,  plus de 200 maisons sur une superficie de 60 hectares. Pourtant, il y a des zones qui ne doivent pas faire partie. Nous sommes très inquiets parce que nos maisons seront  détruites. Où irons-nous ?  Mais, on ne se laissera pas faire», a déclaré le premier responsable du secteur de Dondolykhouré.

Adama Hawa Bah, une autre victime,  a signalé que  des agents du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, sont venus marquer sa maison ce jeudi.

«Je préfère qu’on me tue, que de voir ma maison à terre.  Qu’ils comprennent que je suis une diplômée sans emploi, j’ai mon papa malade et ma mère très âgée. Nous nous sommes débrouillés pour avoir cette maison. Donc, je n’accepterai pas que des individus viennent détruire notre maison», dit-elle.

A suivre

Un reportage de Hassane K et Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top