Actualités

Contrôle citoyen de l’action publique : une quarantaine de jeunes de Conakry, outillés

La Bluezone de Kaloum  a servi de cadre ce samedi , 09 septembre 2017,  à la formation d’une quarantaine  de jeunes venus des communes de Kaloum et de Dixinn.

Placé sous le thème «Engagement Citoyen pour la Redevabilité, gage de Bonne Gouvernance’’, cet atelier de formation est une initiative de  l’ONG dénommée Leadership des Jeunes pour la Paix et le Développement en Afrique (LEJEPAD), financée  par la fondation OSIWA.

L’objectif étant d’élargir la connaissance de  ces jeunes sur la notion de Citoyenneté.

«Aujourd’hui, nous sommes avec les jeunes issus des organisations de la société civile  des communes de Kaloum et de Dixinn. Ils sont là pour être outillés sur les notions de bonne gouvernance, la redevabilité et sur la techniques des plaidoyer», a déclaré , Amadou Tidiane Barry,  chef du projet ‘’Face au Peuple’’.

Ce dernier a également laissé entendre qu’au  sortir de cette formation, les jeunes seront outillés sur le contrôle citoyen de l’action publique.

«Il y aura un guide de contrôle citoyen qui leur sera distribué et qui va leur permettre de suivre l’action publique dans leurs communes, où ils vont essayer de cibler et d’identifier les problèmes de leurs communes,  particulièrement dans des secteurs prioritaires dont l’éducation et la société», a signalé Amadou Tidiane Barry.

Il a aussi dit que le second volet de ce projet ‘’Face au Peuple’’, consistera à mettre les jeunes en face des élus, les députés uninominaux. Parce que, selon lui, lors des campagnes législatives ces députés avaient tenu des  promesses. Ces rencontres seront donc l’occasion de les interpeler par rapport à toutes  ces promesses.

A noter que cette formation sur la citoyenneté se tiendra également dans les trois autres communes de Conakry.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top