Actualités

Kankan/Décès d’ELhadj Amadou Chérif : « Il était le point d’attraction…», se souvient Dr Ousmane Kaba

Rappelé à Dieu lundi dernier, c’est ce jeudi, 14 septembre  que l’érudit El Amadou Chérif regagnera sa dernière demeure ici à Kankan. En séjour  de travail depuis plus d’un mois dans la région, Dr Ousmane Kaba se souvient de l’illustre disparu. «Je suis profondément touché. C’est une grande perte pour la Guinée. A part qu’il soit un érudit, il était exceptionnellement doué. C’est un homme très social, qui était le point d’attraction de pratiquement toutes les autorités qui venaient à Kankan. Il représentait une autorité morale et avait une très grande disponibilité au bénéfice de la communauté et de tout le pays. Erudit exceptionnel, El Amadou Chérif était très jovial et avait une très grande utilité sociale. En tout cas, moi j’ai perdu un ami personnel et un père », a-t-il entamé.

D’une voix cassée, Dr Ousmane Kaba se recueille devant la mémoire du sage décédé le 11 septembre 2017. «En tant que président de PADES et fils de Kankan, j’adresse mes condoléances les plus attristées à tout le peuple de Guinée et à tous les kankanais en particulier. Nous prions le bon Dieu, l’éternel, le tout puissant et l’omnipotent tient de lui pardonner ses péchés et de le conduire vers le paradis», a- t-il conclu.

El Amadou Chérif était le secrétaire  général de la ligue islamique régionale et doyen du clan Chérifoula  à Kankan. Il était le deuxième fils de feu Cheick Fanta Madi Chérif communément  appelé «Kramo  Sekouba» qui fut une grande référence  dans le monde musulman.

Mamadi CISSE, correspondant régional, Mosaiqueguinee.com à Kankan

  

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top