Actualités

Mamou : la galère des vacanciers à la gare routière

 C’est ce vendredi que les élèves reprennent les cours en Guinée.  A la veille de cette rentrée, la gare routière de Mamou était  en manque de véhicule de transport à destination de Conakry. Et ce, dans le plus grand désarroi des très nombreux passagers présents sur place,  a constaté le correspondant de Mosaiqueguinee.com basé dans la ville.

Certains disent avoir passé plus de 4 heures avant de trouver un véhicule. Cela, avec toutes les peines du monde.

«Je suis arrivé ici à 5 heures du matin dans l’espoir de rentrer très tôt à Conakry, afin de faire mes courses pour la rentrée scolaire. Mais malheureusement, c’est maintenant là (9 heures) que j’ai eu le véhicule», nous confie Ibrahima Sow, qui était venu en vacance auprès de son oncle.

A en croire ce voyageur, les quelques rares chauffeurs présents, ne prennent que les passagers qui ont des bagages. «Pour le seul sac de voyage que je détenais ils m’ont fait payer 25 mille francs guinéens», a regretté un autre qui venait de s’embarquer.

Approché par notre correspondant, un chauffeur explique les raisons de cette crise. «Tous les véhicules sont bloqués à Conakry ! Moi, c’est hier que je suis revenu. Plus d’une semaine j’attendais mon tour», nous confie Mamadou Malan Diallo. Au moment où nous quittions les lieux (10h 30min), aucun véhicule à destination de Conakry n’était présent.

Alpha Mamoudou BARRY, Mamou pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top