A LA UNE

L’assainissement de Conakry, concerné par les 20 milliards de la Chine ? «On n’a pas besoin des Chinois pour ça», tranche Alpha Condé 

C’est vrai que la capitale Conakry est concernée par les projets à financer dans le cadre du premier décaissement des 20 milliards Chinois dont l’accord-cadre a été récemment signé entre la Guinée et la Chine.

L’un des projets porte sur la voirie. Il sera financé par une enveloppe de 220 millions de dollars américains, pour environ 200 kilomètres.

Mais l’assainissement, contrairement à certaines informations données par des officiels guinéens, n’en fait pas partie du tout. «Pour l’assainissement, on n’a pas besoin de la Chine.  Parce qu’on a déjà un financement avec l’Union européenne», a tranché le Président de la République.

D’ailleurs, aucune réponse pratique à la question de l’insalubrité dans la ville de Conakry dans les trois mois à venir. Aussi, il y a une forte probabilité que ceux qui vivent aux alentours de la décharge de la Minière, soient déguerpis pour laisser les espaces qu’ils occupent à une décharge qui va être réaménagée.

«Est-ce qu’on améliore la décharge de la minière où il faut faire une nouvelle décharge ? Maintenant, c’est une question de coût. Parce que ça coûte plus cher de prendre des camions et aller jusqu’à derrière Kabélén que d’aller à la minière. Donc nous sommes dans cette discussion… En attendant, c’est nous qui devons faire l’effort pendant les trois mois», a expliqué Alpha Condé.

Selon le Chef de l’Etat, les Guinéens aiment être dans la saleté.  «Vous aimez vivre dans l’insalubrité», lance le Président Alpha Condé.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top