Actualités

PAC : deux nouveaux ponts-bascules inaugurés, début du dragage et lancement des travaux de construction de 3 édifices importants

L’inauguration de deux ponts-bascules, la pose de la première pierre de deux nouveaux bâtiments et une mosquée d’une part, et la mise à l’eau d’un bateau chargé des travaux de dragage du Port Autonome de Conakry, ont rythmé ce vendredi, 15 septembre 2017, une cérémonie placée sous la présidence du Chef de l’Etat, représenté  par le Ministre en charge des Transports, Oyé Guilavogui.

Les officiels ont commencé par l’inauguration des deux ponts-bascules. Le premier, autrefois mécanique, est modernisé. C’est désormais un pont bascule numérique dont la capacité passe de 50 à 80 tonnes. Le second, nouvellement acquis, est un pont-bascule numérique de 100 tonnes.

L’autre fait marquant de la cérémonie, c’est la mise à l’eau du bateau chargé des travaux de dragage et d’entretien du Port Autonome de Conakry (PAC). «En raison de sa perte  en profondeur signalée par les armateurs, qui menacent d’envoyer des petits navires à la place des gros qui fréquentent actuellement le port, j’ai trouvé des ressources pour faire ces travaux qui étaient programmés pour l’année 2018 », a déclaré la Directrice Générale du PAC, Madame Keita, Hawa Touré.

Puis, la pose de la première pierre de deux bâtiments administratifs de cinq niveaux chacun. L’un, situé en face du bâtiment de la Direction Générale, dénommé bloc A, l’autre situé à l’entrée gauche de l’enceinte portuaire, appelé Bloc B.

«Le Bloc A abritera le restaurant du port, les archives, les bureaux du service informatique et d’autres services, le DATA Center et une salle de réunion. La durée des travaux est de 12 mois. Le Bloc B, dont le délai d’exécution est de 15 mois, abritera les services et sociétés», a déclaré la Directrice Générale.

Plus loin, elle fera remarquer qu’en regroupant tous ces services dans le même immeuble, à proximité des Directions Nationales de la Douane et des Impôts, du ministère du Commerce et des banques, le Part Autonome de Conakry (PAC) contribuera à l’allègement des procédures des procédures pour les formalités liées à l’embarquement et au débarquement des marchandises.

L’autre chantier ouvert par la Direction Générale du Port Autonome de Conakry (PAC), c’est la construction d’une nouvelle moquée. «Les garde-côtes américains ont longtemps dénoncé la présence de la mosquée à l’intérieur du port, comme une source potentielle et sérieuse d’insécurité pour les biens, les marchandises et les navires.  J’ai donc décidé de délocaliser l’actuelle mosquée sis à proximité du quai et d’en construire une autre mosquée avec toutes les commodités nécessaires pour la pratique religieuse», dit la DG.

 Le coût global de tous ces travaux, selon la Directrice, est estimé à  150, 245 milliards de francs guinéens. Le tout financé à partir des ressources propres du Port Autonome de Conakry (PAC).

Le représentant du syndicat des travailleurs et le ministre des Transports, ont tous félicité l’équipe dirigente du Port qui, à moins d’un an de sa mise en place, a su engager plusieurs reformes allant dans le sens de la qualification du travail et du bien être des travailleurs.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top