Actualités

Quand le conseil des Ministres fait black-out sur les incidents de Boké

A la lecture du compte rendu du conseil des ministres de ce vendredi, des guinéens, ont été surpris de ne rien entendre concernant les incidents qui affligent les populations du kakandé.

Ce black août est considéré par de nombreux guinéens, hommes politiques, leaders de la société civile, contactés par notre rédaction, comme une banalisation de la situation, par conséquent, un mépris du gouvernement vis-à-vis de cette crise.

Malgré les arguments, d’un retour à la normale, qui est la conséquence du rétablissement progressif du courant électrique tel que réclamé par les populations de cette localité, nos interlocuteurs, expliquent que le conseil des ministres devrait condamner ce qui est arrivé dans cette zone, regretter les morts d’hommes et ordonner l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.

A préciser que le bilan des incidents à Boké est très lourd. Ils ont fait deux morts, des blessés en grand nombre, plus de quarante et des dégâts matériels importants.

A rappeler également, que c’est le deuxième incident du genre dans cette zone en moins d’un semestre.  

Une succession d’incidents qui inquiètent bien d’observateurs qui redoutent à cet effet l’effet contagion avec d’autres zones minières du pays qui souffrent des mêmes maux.

 

Alpha

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top