A LA UNE

Le calme revenu à Kamsar: Un accord obtenu de la CBG par Makissa et les autorités locales, règle provisoirement le problème

Il y a plus de 48h, Kamsar subissait l’effet contagion de la crise qui a fait des morts d’hommes et d’importants dégâts matériels, dans sa capitale  régionale, Boké.

La situation s’est apaisée dimanche soir et le calme est palpable dans le village Kamsar ce matin, a constaté le reporter de Mosaiqueguinee.com, présent sur les lieux. Pour parvenir à cette situation , il a fallu verser beaucoup de salives afin de convaincre les jeunes qui étaient dans la rue à se détourner de la violence dans  leur réclamation légitime de fourniture de courant dans leur localité.

Outre les appels au calme lancés par les autorités , le Directeur national des impôts, à peine rentré d’une mission en fin de weekend , s’est rendu dans zone trouble pour apporter lui aussi, sa contribution à l’effort de retour a la normale des autorités a tous les niveaux.

Sur le terrain, Makissa Camara, qui arbore pour la circonstance, la tunique d’administrateur et de citoyen de la zone, accompagné par le maire de la commune rurale et le commissaire de police de Kamsar, s’est entretenu avec les jeunes leaders de la zone pour leur expliquer le bien-fondé du maintien de l’accalmie et la quiétude en attendant la satisfaction de leur revendication qui consiste à leur donner le courant.

Les jeunes n’ont exigé qu’une chose selon leur porte-parole. C’est de demander à la CBG d’alimenter la centrale énergétique pour que tous les quartiers soient alimentés.

Le Maire de la commune Rurale, le commissaire central de police de Kamsar et leur hôte, à l’initiative de cette action, ont aussi échangé avec les autorités de la CBG. Au terme de ces échanges, et en commun accord avec le ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, la CBG a accédé aux réclamations des jeunes en acceptant d’alimenter la centrale. Comme pour matérialiser les accords, le courant est réapparu le soir dans les foyers.

Et les manifestants ont battu en retraite avec la joie d’une mission accomplie. Dans la matinée de ce lundi, une rencontre est prévue entre le natif de Tormelin(Fria) et les jeunes manifestants. Makissa Camara profitera certainement de l’occasion pour sensibiliser ces jeunes sur les méfaits de l’instabilité et la nécessité d’encourager les investisseurs conformément à la vision du président de la République Pr Alpha Condé.

A préciser que la solution trouvée a l’issue de ces négociations, n’est que provisoire. Selon un spécialiste, la vétusté des installations électriques de Kamsar ne facilite pas une desserte normale du courant.

Des dispositions serraient en train d’être prise par le gouvernement pour définitivement régler le problème d’électricité à Kamsar.

Alhassane Sidibé depuis Kamsar

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Bouba

    18 septembre 2017 at 16 h 36 min

    Pure démagogie. Il a la chance. Ces jeunes ne le connaissent pas. Trop de démagogie dans ce pays.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top