Actualités

Limogeage du Préfet de Boké : une décision diversement appréciée

Mohamed Lamine Doumbouya vient de porter le chapeau des violences survenue dans la préfecture de Boké dont il assumait les fonctions de premier responsable jusqu’à samedi dernier.

Il est remplacé par un fils de la localité, comme le souhaitaient certains.  Cette décision du Chef de l’Etat est diversement appréciée dans la ville. C’est du moins le constat fait par notre correspondant.

Peu de gens ont été surpris par le décret de limogeage du préfet de Boké.  La population s’attendaient aussi  au départ du gouverneur de la région, qui a sauvé sa tête du lot.

Dans certains lieux, c’est plutôt une surprise que le préfet saute sans le gouverneur. Interrogé, un manifestant pour le retour du courant électrique se dit choqué par cette décision.

«Je me dis que l’Etat est toujours fort, sinon le préfet n’est pas la vraie cause du manque de courant. Ce sont les ministres qui ont trahi Boké après les dernières revendications», dit-il.

«La population sait que le problème de courant n’est pas un problème de préfet ni de gouverneur, même si les deux sont tous décriés par la population parce qu’ils sont restés silencieux face aux rumeurs d’une manifestation, qui s’étaient propagées à travers la ville”, a déclaré une dame.

Contrairement aux jours précédents,  la ville de Boké reprend peu à peu son calme habituel.

Abdoulaye Keita

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top